Terrain et mémoire pour la 5ème Batterie

14032012

Terrain et mémoire pour la 5ème Batterie dans Activites 5eme-batterie-en-mouvement2-150x118
La commune de La Neuville-Lès-Dorengt a vécu pendant trois jours au rythme militaire. Le PC, situé dans un ancien corps de ferme, était sécurisé par 2 points de contrôle, tandis que le haut du village se voyait ceinturer par des patrouilles régulières. Cette activité inhabituelle a bien sûr éveillé la curiosité des villageois.
De jour comme de nuit, les militaires se sont appropriés les missions de sûreté. Parfois « bousculés » par un plastron B5, les Bigors ont su maintenir une bonne réactivité.
Ils ont donc tenu bon et ont même eu droit au soutien sanitaire de la ville d’Etreux permettant de passer un peu plus confortablement la fraîcheur des nuits dans une grange.
Cet exercice a aussi permis la révision des fondamentaux de la légitime défense et de l’ISTC .

Samedi après-midi, les Bigors ont fait connaissance avec Monsieur Serge ADIASSE (87 ans), témoin et rescapé de la barbarie nazie. Il y a près de 70 ans, le 2 septembre 1944, sur la commune de la Neuville-Lès-Dorengt et aux alentours, un détachement de l’armée allemande à investi maisons et fermes afin de perpétrer un massacre sur la population locale. Cela en réponse à une embuscade le jour précédent, soit le 1er septembre, avec quelques résistants locaux. 36 hommes, âgés de 17 à 64 ans, furent littéralement massacrés par des « barbares » et non des militaires comme l’a souligné Monsieur ADIASSE lors de son intervention. Le récit poignant de ce crime de guerre a ému l’assemblée composée de réservistes, de porte-drapeaux et d’autorités.

Pour clore cet après-midi mémoriel, une prise d’armes au monument aux Morts commun des villages de Dorengt et La Neuville-lès-Dorengt a eut lieu en présence des maires de ces communes (Madame BAZIN pour Dorengt et Monsieur PETIAU pour La Neuville-lès-Dorengt), de Monsieur THOMMAS, conseiller général du canton et de Monsieur ODELOT, directeur du service départemental de l’Office National des Anciens Combattants & Victimes de Guerre de l’Aisne. En plus de ces autorités, il y avait sur place une délégation de militaires du CENZUB, 32 porte-drapeaux ainsi que de nombreux habitants venus honorer la mémoire des fusillés, la présence de Monsieur ADIASSE et remercier les réservistes du 1er RAMa ayant fait le déplacement pour commémorer cet événement tragique.

Ces opérations, indispensables pour le travail de Mémoire, ont permis d’entretenir le lien armée-nation tout au long de la période.




Nettoyage de printemps…

1032012

Grand nettoyage de printemps pour l’armement de la Batterie . Sur une semaine ; une douzaine de volontaires puis 25 autres sur un week end ; ont passé au peigne fin tout l’armement de la Batterie .
Plus de 200 FAMAS , mais aussi toutes les armes collectives ont été ainsi nettoyées .
Un des Bigors a même nettoyé plus de 10 FAMAS a lui seul, en une journée.

Travail ingrat mais nécessaire ; cette VAT a permis de faire le point sur la gestion du matériel détenu par la Batterie .
Dans ce cadre , deux personnels de la 5ème Batterie partiront en stage APC pour améliorer encore la gestion de l’ armurerie et solutionner les « petits problèmes » que rencontre toute unité.

Les cadres saluent le travail de ses volontaires .




Rentrée active pour la Réserve Op.

1032012

Rentrée active pour la Réserve Op. dans Activites tir-PA-150x82
La rentrée fut intense pour la 5ème Batterie .

Le programme était varié pour les sections de combat . Au programme ; Tir au FAMAS , tir de grenade à fusil , Tir au PA . L’après-midi et le soir ont été donnés aux chefs de section .
Cet intervalle nocturne a permis aux sections de faire travailler les différentes missions proterre du groupe de combat.

Sur le principe du rallye , les Bigors ont révisé les actes réflexes et élémentaires .
L’occasion fut aussi donnée de pratiquer quelques situations-problèmes pour préparer les futurs « vigipirate » et parfois même l’anglais .




La B5 puise dans ses réserves

22122011

La B5 puise dans ses réserves dans Activites Course-150x112

Le samedi 17 décembre s’est déroulé le challenge sportif de la 5ème batterie. Par binôme.

Au programme TIR PA de 18 cartouches (par PAX) avec pénalités de 6 secondes par tranche descendante, pour chaque impact .
Certaines équipes se sont vues pénalisées de plus de 10 minutes à l’arrivée.

Un parcours très sportif avec une des difficultés majeurs dans le bois de Crépy pour mener vers le terrain de l’armée de l’air.

Après 18 km et 2 chargeurs, les adjudant-chefs LEMAITRE Thierry & LEMAITRE Jacques ont remporté le challenge cadres 2011 !

Bravo à tous pour leur participation sportive et/ou de mise en place




Remise de fourragères à la 5ème Batterie

24112011

Remise de fourragères à la 5ème Batterie dans Activites blog-nouveaux-bgrs-DSC5254-300x199

Le week end du 19 au 20 novembre fut l’occasion de rassembler nos militaires du rang en dernière fois avant 2012.
L’intégration de nos nouveaux bigors s’est finalisée par de multiples instructions tel que : PAV – IST – Chant – OS…

A cet occasion, le Commandant d’Unité a remis aux nouveaux Bigors de la 5ème Batterie leurs fourragères.
Ce moment très fort pour un soldat a également fait l’objet de remises de grades pour trois Caporaux-Chef et une distinction de 1ère classe.
Les activités de la 5ème Batterie sont actuellement terminées pour une grande partie de la troupe et reprendront de plus belle en 2012.




Challenge de tir CCH Héluin

12102011

cchhluin.jpg
Moment de mémoire , de convivialité mais aussi de compétition , les Bigors de la 5ème Batterie
organisent le traditionnel challenge de tir .
Pour cette 3ème édition , l’Arquebuse de Soissons organise un challenge au MAS 45 et aux armes de poing.

Rendez-vous à l’Arquebuse de Soissons , le samedi 22 octobre à 9h00.

[Restauration possible sur place , participation sur place]




Adieux aux armes du Major Lavallée

25052011

mjrlavallee.jpg

Le major LAVALLEE quitte le service actif après 40 années passées au service de la France.

Il intègre la réserve en 1971, pour servir au cours de son magnifique et exemplaire parcours, différentes formations en métropole : tout d’abord au 8ème Régiment parachutisme d’infanterie de marine, au 108ème Régiment de commandement et de soutien à Amiens, au 51ème Régiment de transmissions à Compiègne, au 6-7 à Soissons et Saint Omer, au 6ème Régiment d’hélicoptère de combat de Compiègne et enfin au 1er Régiment d’artillerie de marine de Couvron.

Sous-officier de qualité, il rayonne par son état d’esprit et s’illustre dans les domaines sportifs et opérationnels. Irrattrapable à la course, il s’illustre ensuite très rapidement sur le terrain. Dès son arrivée au 1er Régiment d’artillerie de marine, il profite de la chance que le Régiment lui offre, pour servir en opérationnel sur de multiples gardes en tant que chef de détachement, puis au sein d’opérations intérieures tel que Vigipirate.

Au cours de toutes ces années passées au service de notre pays, le major LAVALLEE a occupé de nombreuses fonctions tel qu’adjoint chef de section puis chef de section, toujours avec le plus grand dévouement. A chaque fois, il a fait preuve des meilleures qualités professionnelles et humaines.

Titulaire de la médaille de l’ordre national du mérite au titre de chevalier, de la médaille de la défense nationale, de la médaille d’or des services militaires volontaires, et de multiples témoignages de satisfactions. Exemplaire en tous points, modèle pour les plus jeunes, il motive nos recrues lors des formations initiales de réserve. Il arrive à présent au terme d’une magnifique et exemplaire carrière de sous-officier des troupes de marine.

La 5ème batterie ne peut que regretter le départ d’un ancien de cette valeur, sur qui l’on peut compter en toutes circonstances. Au moment où il quitte le service actif, les officiers, sous-officiers, caporaux-chefs, caporaux et bigors lui souhaitent une retraite bien méritée.




La B5 et le N.O.I.S.E festival

18052011

unbigorensurveillance.jpg
Rassemblement majeur de la scène techno , le NOISE festival a fait cohabiter le temps du week-end end du 1er mai , les Bigors du 1er RAMa et environ 15 000 festivaliers.
Plus de 600 gendarmes et policiers étaient déployés sur le quartier Mangin , propriété de l’État , qui fut pour sa partie Est laissée aux festivaliers.
Hasard du calendrier , une période d’instruction pour la B5 eu lieu durant ce même week-end. Ainsi les Bigors de la B5 ont conservé leur programme d’instruction MICAT (missions communes de l’armée de terre). A plusieurs reprises , la Batterie a pu mettre en pratique ses savoirs-faire et savoirs-être pour surveiller et sécuriser une partie du Quartier Mangin .
Quelques contacts courtois avec des festivaliers égarés ont permis à ceux-ci de rejoindre l’entrée du teknival.
La mise en alerte de la 5ème Batterie a donc permis le maintien au repos d’une partie des personnels d’active.
Par voie de conséquence , la disponibilité et les compétences de la Réserve Op du régiment ont été soulignées par le Chef de corps.




Passation de commandement à la B5

20042011

Transmission du fanion de la 5ème Batterie
A l’occasion de la journée nationale des réservistes (JNR), la cérémonie de passation de commandement de la 5ème batterie a eu lieu le jeudi 7 avril, devant le monument aux Morts de la ville de Soissons, sur la place Fernand Marquigny.

Durant cette cérémonie le Capitaine Caron a passé son commandement au Lieutenant Jan , nouveau Commandant d’Unité.

C’est lors de cet événement que le Groupement des Cadres et Citoyens Réservistes des Services de la Défense dans l’Aisne (GCRSA) a solennisé le 40ème anniversaire de sa création. Le régiment a mis en avant, par anticipation, sa composante réserve dans le cadre de la JNR qui aura lieu le 4 mai 2011.

Placée sous la président du lieutenant-colonel Thierry Lionnet, commandant en second du 1er régiment d’artillerie de marine, et en présence de monsieur Patrick Day, conseiller général et maire de Soissons, cette prise d’armes a été suivie d’un repas servi dans la salle des fêtes du centre culturel Le Mail.

Cette cérémonie était rehaussée par la présence du sous-lieutenant Anne-Marie Bernard. Infirmière d’antenne chirurgicale pendant la campagne de la libération de la France, en 1944 et 1945, elle fut citée par le général Clarck, commandant les forces alliées en Italie. Chevalier de la légion d’honneur, elle fut également décorée de la croix de guerre 39-45 par le général Juin, pour avoir continué à soigner des blessés sous le feu, alors que les bombardements tonnaient.

La 5ème batterie du 1er Régiment d’artillerie a été créée le 7 mai 1998, à la dissolution des régiments de réserve, elle est héritière du 45ème régiment d’infanterie de Laon, du 67ème régiment d’infanterie de Soissons et du 243ème régiment d’infanterie de Lille. Sa devise : « En avant toujours, repos ailleurs ».

165 réservistes servent actuellement au 1er RAMa, l’armée de Terre en compte 17550. Selon les niveaux d’affectation, un réserviste peut effectuer de 60 à 210 jours d’activité au sein de son unité. On peut s’engager dans la réserve jusqu’à 40 ans. La 5ème batterie du 1er RAMa, opérationnelle, est formée sur mortier de 120 mm.

Allez voir nos photos dans l’album spécial « fusion »




La B6 rend son fanion

20042011

La 6ème batterie du 1er RAMa a rejoint les rangs de la 5ème batterie jeudi 7 avril sur la place d’armes du quartier Laurent Champrosay.

La cérémonie marquant la dissolution de cette batterie de réserve, récemment créée au sein du 1er RAMa, signifiait l’intégration de la B6 au sein de la B5.

Suite aux récentes restructurations, une unité spécialisée de réserve est affectée par régiment, ce qui imposait que la 6ème batterie se fonde avec la 5ème batterie, plus ancienne.

La 6ème batterie était issue de la dissolution du 6ème Régiment d’hélicoptères de combat (6ème RHC) de Compiègne. Elle avait rejoint le 1er RAMa en mars 2007.

Vous pouvez voir quelques photos de la cérémonie dans la l’album spécial « fusion »







" COUREUR DES BOIS " Le bl... |
TSTL : Technicien Supérieur... |
Le Blog de la Cabrery / Lon... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Think Tank Populaire
| les Couêts Bouguenais
| Coaching paroles et textes